Mes précieux objets de couturière

Je me souviens encore lorsque j'étais petite et que mes parents me traînaient sur les vide-greniers, je détestais ça ! Et je ne comprenais vraiment pas leur passion dévorante pour ces vieilleries remplies de toiles d'araignée ! En grandissant, on va dire que mon point de vue a légèrement changé ! Je suis devenue une véritable collectionneuse sans vraiment m'en rendre compte. Je m'explique.

Lorsque j'ai débuté mes études dans la mode, j'ai développé certaines passions, notamment pour les dentelles anciennes. Tout à commencé lorsque ma grand-mère m'a transmit sa travailleuse, meuble de couturière par excellence. A l'intérieur, c'était rempli de dentelles joliment pliées dans leur emballage d'origine. Je pouvais les observer et les ranger par sortes et couleurs pendant des heures. J'ai donc commencé à rechercher des dentelles et tissus anciens sur les vide-greniers et a me faire beaucoup "d'amies" du 3 ème âge. Chacune y allait de sa petite histoire et surtout elles étaient ravies qu'une "petite jeune" fasse de la couture, une sorte de relève assurée à leurs yeux. Et de mon côté, j'aimais beaucoup ces échanges bienveillants et transmissions de savoir, n'ayant plus de grands-mères avec qui partager tout ça. 

Il y a ensuite eu les travailleuses, de la plus petite, sorte de jeu d'enfant à la plus grande, véritable meuble. La première fut celle de Mamie Lulu puis d'autres ont suivi. De la plus moderne, coloris rose bonbon à la plus rétro, en bois d'époque. J'y range mes dentelles et rubans en général. Et j'apprécie le côté "rangement" qu'elles permettent sans prendre trop de place. Une autre collection est venue se rajouter à la liste, celle des machines à coudre miniature "Ma cousette". Ces jouets des années 60 me fascinent et j'ai commencé a collectionner toutes les couleurs. L'idée était bien sûr de les trouver complètes (c'est à dire avec leur couvercle, la pédale et en bon état). J'en ai aujourd'hui plus d'une dizaine au total. Récemment, la grand-mère de mon amoureux m'a offert pour Noël des casiers anciens de mercerie. J'étais aux anges ! Encore un nouveau moyen pour ranger tous mes trucs de couturière et organiser parfaitement mon petit atelier pour y voir plus clair. 

Ce que j'aime avant tout dans ces différents objets, c'est l'histoire associée et l'âme qu'ils ont. Aujourd'hui, mon atelier est devenu un véritable cabinet de curiosités rempli d'histoires et j'en suis fière. Chaque pièce de cet environnement personnalisé m'inspire pour travailler et créer. Malheureusement (ou heureusement), je n'ai pas tant de place que ça donc je dois régulièrement faire du tri pour pouvoir circuler librement sans poser le pied sur une bobine de fil ou pire un cadeau bien aiguisé ! 

 

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés