Confinement, partie 2. Où en est Lily ?

Bonjour à tous et à tous. 

Le dernier article de blog que j'ai réalisé date du milieu du premier confinement. Aujourd'hui, l'heure est au second confinement. Depuis le mois de mai, nous avions pu retrouver un semblant de vie normale, voir nos ami(e)s, notre famille, partir en vacances mais malheureusement la période n'est aujourd'hui plus à la fête. La situation sanitaire semble même pire que jamais ... 

Il est donc l'heure de s'enfermer à nouveau chez soi, réduire ses sorties au plus strict minimum et ne pas sombrer à nouveau dans des pensées négatives. Et pourtant, lorsque l'on est dans une situation similaire à la mienne, cela peut paraître compliqué. Pourquoi ? Mes principaux revenus s'articulent autour de trois axes: Mon travail avec la marque de maroquinerie Make my Bag (animation des ateliers de réalisation de sacs à main en cuir et des réseaux sociaux), mon travail en tant que rédactrice web et ma marque Lily&Lace. Clairement, mes deux premiers emplois s'arrêtent quasi du jour au lendemain suite au confinement. Pour ce qui est de ma marque, elle est désormais fortement mis en danger étant donné que les marchés de créateurs sont arrêtés et les boutiques qui vendent des produits artisanaux ne peuvent plus ouvrir leurs portes aujourd'hui. Il ne me reste donc que mon site internet et les commandes en ligne pour faire vivre Lily&Lace et bénéficier de la source de revenus qui va avec. 

Et pourquoi pas la fameuse aide de l'Etat me direz-vous? Et bien tout simplement car il y a un an, je n'étais pas encore auto-entrepreneure et dans tous les cas mon chiffre d'affaires a augmenté depuis (c'était le début de Lily&Lace et je me trouvais alors dans une coopérative d'activités pour tester la marque). Je ne vous raconte pas cela pour faire pleurer dans les chaumières mais pour démontrer que le métier de créatrice fait bien souvent rêver mais que la réalité est toute autre lorsque l'on doit faire face à ce genre de situations inédites. Voilà pourquoi de nombreuses créatrices comme moi se posent actuellement beaucoup de questions sur la suite de leur marque et si elle va pouvoir perdurer au-delà de la crise que nous vivons actuellement. 

Pour l'instant, je compte bien continuer de faire de la création et mettre à jour mon site internet régulièrement mais combien de temps je pourrais tenir ? Je ne sais pas. Il faudra sûrement peut-être à un moment chercher du travail ailleurs pour pouvoir tout simplement continuer à vivre et payer les factures. Voilà la réalité. Voilà aussi pourquoi il est important je pense, de changer clairement sa façon de consommer en tant que client cette année et de penser à toutes ces petites entreprises qui s'accrochent pour survivre au lieu de foncer commander vers les plus grands groupes qui eux n'ont besoin de personne pour fonctionner à merveille (ce n'est pas un jugement, je l'ai fais à un moment, comme tout le monde). Et oui, nous avons besoin de vous et de votre soutien plus que jamais actuellement, c'est une certitude. Et c'est une manière de plus de valoriser le savoir-faire français et le travail minutieux du fait-main.  

Dans tous les cas, Lily&Lace reste, encore et toujours un de mes principaux exutoires, une manière de m'évader et d'exprimer librement mon univers par la création. C'est déjà en soi un point positif à l'heure actuelle. Quant à vous, je vous ordonne de prendre bien soin de vous et de respecter les règles imposées par ce nouveau confinement car je compte bien vous retrouver, je l'espère, d'ici la fin de l'année, et si possible, dans de meilleures conditions. En attendant, b
eau dimanche et n'hésitez pas à me contacter pour toutes demandes via mon site ou les réseaux sociaux !

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés